Recherche

ISAYOGA

Le blog – Nous partageons les mêmes passions

Catégorie

jeûne

La Détox du Foie

Enfin la détox facile ! En cliquant sur l’image vous pouvez aller feuilleter cet Ebook. Je me réjouis de vos commentaires.

cover-detox-du-foie”Le foie est un organe vital et majeur pour la santé. Ce guide pratique vous livre une méthode simple, concrète, efficace et facile à mettre en oeuvre pour vous aider à améliorer le fonctionnement de votre foie.

Vous apprenez comment le foie désintoxique l’organisme et comment l’aider à détoxiner.

L’auteure, conseillère en nutrition de santé et gourmande, vous explique comment faire, pourquoi et quels bénéfices en attendre. Avec tous ses encouragements pour oser expérimenter.

La détox, c’est facile ! “

 

Publicités

Une journée Détox

Enfin la détox facile ! En cliquant sur l’image vous pouvez aller feuilleter cet Ebook. Je me réjouis de vos commentaires.

 » Un repas de fête ? Des excès de table ? Ce guide pratique vous livre deux méthodes de détox d’une journée, faciles à mettre en oeuvre pour tous.
L’auteure, conseillère en nutrition de santé et gourmande, vous explique comment faire, pourquoi et quels bénéfices en attendre. Vous comprenez ce que vous faites.
Avec tous ses encouragements pour oser expérimenter. La détox, c’est facile ! « 

cover-une-journee-detox

Le guide du jeûneur

"Jeûne, Yoga et randonnée" Ed. Favre
Jeûne, Yoga et randonnée Ed. Favre

J’ai écrit le livre que je n’avais pas trouvé quand j’ai commencé à m’intéresser au jeûne bien des années en arrière : un guide qui explique pour quoi et comment faire pour jeûner en sécurité, ce qu’il se passe quand on jeûne… si ce qui arrive est normal ou pas… comment s’y préparer et comment revenir à l’alimentation sans maux digestifs… qu’est-ce qu’un nettoyage intestinal… que faire de ses journées quand il n’y a pas de repas… quelles activités peuvent aider à bien vivre son jeûne… faut-il changer son alimentation ensuite… à quoi ça sert…

Mon livre est fait pour guider les jeûneurs pas à pas, depuis « Le jeûne, moi, jamais je ne pourrai ! » jusqu’à « Jeûner régulièrement me fait tellement de bien que je ne sais pas pourquoi j’ai attendu si longtemps avant de m’y mettre ! »

« Jeûne, Yoga et randonnée » de Isabelle Van Wynsberghe, Editions Favre

L’ambiance des stages de jeûne en video !

Moléson Vudalla 2012

Un stage de jeûne en 2012

Un stage de jeûne en 2011

Les bienfaits du jeûne

Quelques jours de jeûne par an participent à une bonne hygiène de vie et aident votre organisme à rester en bonne santé tout le reste de l’année.

Les effets du jeûne

La pomme ! Début de reprise alimentaire, miam

Parfois pendant le jeûne, dès le troisième-quatrième jour, sinon dès la reprise alimentaire, divers effets remarquables apparaissent, dont beaucoup se prolongent jusqu’à plusieurs mois pratiquement chez tous les jeûneurs :

• dynamisme, optimisme, sensation d’être plein d’énergie
• clarté d’esprit, lucidité : c’est le bon moment pour prendre des décisions !
• amélioration de la mémoire
• sensation de légèreté, d’être purifié
• amélioration des fonctions de digestion, d’assimilation et d’élimination
• réfection d’organes malades ou affaiblis, qui fonctionnent de nouveau mieux
• disparition ou diminution de kystes, de fibrome
• rajeunissement de la peau : teint plus éclatant, disparition des boutons, peau plus douce
• cheveux plus éclatants, ongles renforcés
• amélioration de la vue
• rétablissement d’une tension ou pression artérielle normale
• amélioration des taux de cholestérol
• amélioration du rythme cardiaque, diminution des troubles circulatoires
• diminution ou disparition des gênes aux articulations
• régression ou disparition d’allergies
• amélioration des taux hormonaux
• grossesse devenue possible
• diminution ou disparition des symptômes pré-menstruels
• perte de poids (5 à 10% du poids avant le jeûne)
• disparition des migraines chroniques
• lâcher-prise sur des difficultés émotionnelles
• élévation de conscience
• progrès spirituels
• etc.

Les améliorations diffèrent d’une personne à l’autre en fonction de son vécu, et en fonction de la qualité de sa reprise alimentaire. D’une façon générale, le jeûne permet le retour à la normale de l’organisme ou selon l’état du jeûneur avant, entame un processus de retour à la normale.

Bien sûr, les meilleurs effets seront prolongés si le jeûne permet ensuite de mettre en place durablement de meilleures habitudes alimentaires et d’hygiène de vie en général s’il y a lieu.
Dans la réfection des organes malades ou affaiblis, à chaque jeûne annuel cela se passe comme si le travail de réfection reprenait au point où il avait été arrêté à la fin du jeûne précédent.

Le jeûne : qui peut jeûner ? Choisir le meilleur cadre pour jeûner

Intéressé par le jeûne : pouvez-vous jeûner sans risque ? Choisisez le meilleur cadre pour vivre l’expérience du jeûne.
À qui s’adresse le jeûne ? Qui peut jeûner  :

Salut d’un groupe de jeûneurs en 2015 à Plan Francey

Toute personne adulte ayant terminé sa croissance, étant habituellement en bonne santé, saine de corps et d’esprit et décidant de sa propre volonté de jeûner, peut normalement jeûner une à deux semaines par an sans risque particulier.
Ces personnes peuvent commencer par des jeûnes de courtes durées, seules, ou mieux encore dans le cadre d’un accompagnement spécialisé (stage de jeûne). Il devient facile, après avoir jeûné plusieurs fois ou participé à quelques jeûnes accompagnés, de jeûner seul si on le souhaite.

Qui ne doit pas jeûner :
– Les femmes enceintes ou allaitantes
– les enfants et les jeunes gens n’ayant pas terminé leur croissance physique
– les personnes très âgées
– Les personnes n’ayant aucune réserve corporelle ou trop épuisées
– Les personnes au psychisme profondément perturbé
– Les personnes souffrant de graves troubles du comportement alimentaire tels qu’anorexie, boulimie.

Qui peut jeûner mais sous contrôle médical :
Les personnes malades peuvent obtenir une amélioration ou une aide à la guérison par le jeûne, en clinique du jeûne ou avec un suivi médical approprié : il en est fait peu de publicité, mais des centaines de milliers de personnes même atteintes de maladies graves ont été guéries ou ont obtenu une rémission remarquable grâce au jeûne et/ou certaines pratiques alimentaires particulières en complément du traitement médical. Il existe tellement de témoignages en ce sens qu’il devient difficile de l’ignorer en toute bonne foi.
Pour un malade, le jeûne ne doit pas être pratiqué seul et de façon anarchique à la place du traitement médical. Le jeûne accompagne le traitement de la maladie : il est alors important de faire son jeûne dans l’une des cliniques spécialisées qu’on trouve en Suisse, en Allemagne, en Espagne, aux Etats-Unis…

Vous reconnaissez-vous dans l’une de ces catégories ? Envie d’essayer ?

Choisir le cadre de son jeûne

Jeûner seul chez soi : 
C’est plutôt à la portée des personnes ayant déjà l’habitude du jeûne.

Les avantages :
Faible coût, plus large choix de la période, on peut jeûner en vacances ou en travaillant, c’est-à-dire en s’accordant une parenthèse ou en gardant le rythme habituel. On peut continuer à s’occuper des autres membres de la famille si nécessaire et même préparer leurs repas.

Les inconvénients :
Le regard de la famille, des collègues, la proximité du réfrigérateur et des placards au contenu si familier et parfois tentant… il est plus difficile de résister à laisser tomber le jeûne si on n’est pas assez déterminé ou dès qu’un symptôme inconnu se présente. On doit prendre en charge son propre accompagnement et se donner les activités et les temps de repos nécessaires. Si on vit en famille et qu’on continue de s’occuper des autres, on ne gagne pas pour soi le temps économisé par le fait de ne pas avoir à faire les courses, la cuisine, la vaisselle !

Jeûner seul ailleurs que chez soi

C’est une bonne solution quand on a déjà l’habitude de jeûner et qu’on veut favoriser un changement de cadre, de rythme et ne pas succomber à ses propres routines domestiques. Cela permet de prendre plus de recul pour profiter du jeûne au-delà du bénéfice corporel. J’accueille des jeûneurs, seuls ou en petit groupe, contactez-moi pour tenter l’expérience !

Jeûner accompagné chez soi

C’est une solution intermédiaire à privilégier quand on a des empêchements à quitter son domicile, ou par souci d’économie. Il est alors possible de trouver un accompagnateur expérimenté qui vous accorde du temps par téléphone, courriel et tous moyens de communication à distance. Je vous accompagne volontiers à distance !

Jeûner accompagné ailleurs que chez soi

Lors des stages de jeûne, les animateurs peuvent proposer diverses activités selon leurs compétences et leurs affinités. On retrouve généralement la randonnée, pour s’aérer, favoriser la respiration, éviter la fonte des muscles, s’occasionner une saine fatigue.
Dans mes stages, je propose en plus des séances de yoga adapté au jeûne, des moments de relaxation et de méditation, un ou plusieurs ateliers de développement personnel et de réflexion sur le comportement alimentaire, des moments de questions/réponses. Je place à disposition divers documents sur le jeûne, le développement personnel et la spiritualité.
J’inclus une proposition de soins du corps et de l’esprit par des thérapeutes compétents et concernés par le bien-être des jeûneurs.
Bien sûr les activités sont au choix, le repos étant lui aussi une activité à part entière !
J’accompagne les moments psychologiques éventuellement difficiles qui ne manquent pas de se présenter chez quelques jeûneurs.
Je n’utilise que des produits frais et de culture biologique.

L’ambiance du stage de jeûne en groupe rend pour chaque participant le jeûne beaucoup plus facile à mener à terme. Les relations entre les personnes, qui ne se connaissaient pas avant, atteignent une qualité rare de sincérité, d’intimité et de profondeur. Cela permet aussi de ne pas sombrer dans une certaine mélancolie les jours où il est plus difficile de se lever !

Choisissez bien votre cadre pour vivre cette magnifique expérience de façon optimale.

Le jeûne : qu’est-ce que jeûner et comment cela fonctionne ?

La pratique du jeûne est saine et se répand de plus en plus, toutefois la plupart des gens ont encore peur d’arrêter de manger, d’avoir faim, ou de remettre leur alimentation en question. Démystifions le jeûne qui n’est qu’un processus naturel.

Partage du bouillon du soir…

Qu’est-ce que jeûner ?

C’est arrêter totalement et volontairement de s’alimenter, en maintenant la consommation d’eau : jeûne hydrique, ou non : jeûne sec.

On distingue principalement :
• le jeûne diététique ou préventif : il s’agit d’une démarche volontaire et autonome d’arrêter l’alimentation extérieure pour une courte durée, généralement quelques jours. Le but essentiel est de nettoyer l’organisme. Ce jeûne s’adresse à toute personne adulte considérée habituellement en bonne santé.
• le jeûne thérapeutique : encadré médicalement, il s’agit ici d’un jeûne qui complète le traitement d’une maladie, parfois grave, pour en favoriser la rémission ou même la guérison ; il s’adresse donc à des personnes malades.

Le jeûne sec ne doit se pratiquer que dans certains cas spécifiques et dans un cadre médical.

Si la pratique du jeûne figure dans les différentes religions sous diverses formes, il est toutefois accessible et profitable à tous adultes en bonne santé et hors de tout contexte religieux, dogme et système de croyances.

Qu’est-ce qui peut nous décider à jeûner ?

Les motivations les plus souvent exprimées par les jeûneurs sont :
• chercher à prendre conscience de son alimentation, modifier ses habitudes alimentaires
• se libérer de ses dépendances (alimentaires, tabac)
• devenir responsable de sa santé et de son bien-être
• rompre avec une fatigue / déprime chronique et faire le plein de nouvelles énergies
• s’accorder une semaine de repos
• s’éloigner du stress habituel
• purifier et régénérer l’organisme
• mobiliser ses défenses naturelles
• aider à la guérison de maladies
• défi personnel, expérience de développement personnel
• nettoyage émotionnel
• recherche spirituelle
• rite ou croyance religieuse
• perdre du poids.

Comment fonctionne le jeûne ?

Voyons d’abord quelques principes de base issus du simple bon sens pour comprendre le bien-fondé du jeûne :
– la bonne santé est l’état naturel de l’humain.
– la santé est l’état qui existe et se maintient tant que les différents niveaux de l’humain sont équilibrés, en harmonie.
– les différents niveaux étant au minimum le niveau physique, le niveau émotionnel, le niveau énergétique, le niveau mental, le niveau spirituel.
– toute maladie est la conséquence d’un ou plusieurs disfonctionnements ou déséquilibres dans un ou plusieurs niveaux, ceux-ci étant liés et inter-dépendants.
– entre santé et maladie il existe toute une gamme de paliers avec divers symptômes d’alerte.
– plus on se connaît, plus on connaît ses propres besoins, à tous les niveaux, et plus on les respecte, plus on est « en santé ».

Au niveau physique, le corps se nettoie et se régénère tout seul naturellement : en effet, le corps est en permanence occupé à absorber, trier, assimiler ou rejeter tout ce que nous absorbons. Il sait parfaitement d’une part, intégrer et transformer en énergie ce qui est nécessaire au maintien de la vie et de la santé, et d’autre part, éliminer tous les éléments ne favorisant ni la santé ni l’harmonie, à savoir ce que nous appelons en général les déchets et les toxines. Pour que le corps soit capable de maintenir l’harmonie, il faut évidemment que ses capacités d’élimination soient respectées et non dépassées. La plupart des occidentaux cependant se sur-alimentent et/ou s’alimentent de trop de produis nocifs. Alors le corps s’épuise à digérer et éliminer, il stocke de plus en plus de toxines, n’arrive plus à suivre, et en vient même à déclencher des maladies, ce qui est sa façon de donner un message d’alerte maximal.

Le jeûne exploite les capacités naturelles de détoxination et de régénération du corps.

Le jeûne préventif permet de faire une pause dans le rythme habituellement trop effréné auquel nous soumettons notre organisme. Ainsi il se consacre à plein temps à l’élimination des toxines et au rétablissement de l’harmonie, favorisant le retour à l’équilibre naturel du corps et donc à la santé. Pourquoi attendre d’être malade pour se mettre à entretenir son corps ?

Il est bon de savoir que si le jeûne offre des résultats évidents, voire spectaculaires, au niveau physique, il offre de plus au jeûneur l’opportunité de « nettoyer » aussi ses niveaux émotionnel, énergétique, mental et spirituel.

Le jeûne est un moyen simple, rapide et efficace de se donner un coup de pouce pour maintenir ou revenir à la normalité d’être en santé.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑